Une première victoire pour le Jazz

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Par Philippe Daneau

Un réveillon du jour de l’an loin de leurs proches attendait les joueurs et le personnel du Jazz de Montréal. C’était huit matchs en 11 jours du 27 décembre au 6 janvier que le calendrier réservait aux Montréalais, mais qu’à cela ne tienne, les joueurs et entraîneurs étaient toujours motivés à décrocher une première victoire.

basketball

En effet, le début de saison a été plus que pénible pour l’équipe de basketball d’expansion montréalaise qui n’a pas su coller un seul gain à sa fiche. Le périple des Fêtes a très mal débuté avec une défaite cuisante de 139 à 92 contre les champions en titre de la NBL (Ligue nationale de basketball au Canada), le Lightning de London.

Deux autres revers consécutifs contre Oshawa et Halifax les ont menés à Summerside dans la province de l’Île du Prince Édouard pour la dernière partie de 2012, le 31 décembre. Malheureusement, ils ont dû s’avouer vaincus contre le Storm par la marque de 114 à 101 pour une 17e défaite consécutive.  Alejandro Hasbani, l'entraîneur du Jazz trouvait ces temps ardus, mais refusait de lâcher prise. «Même si certains matins c'était difficile, il fallait continuer à travailler fort et à y croire. On savait au début de la saison que ça serait difficile.»

Un  retour à domicile au centre Pierre Charbonneau le 3 janvier était à l’horaire du Jazz pour sa première partie de la nouvelle année contre l’Express de Windsor et c’est avec une première victoire que le Jazz de Montréal a entamé l’année 2013. Ils ont triomphé par la marque de 104 à 98.

Un quatrième match en quatre soirs concluait le retour en ville de l’équipe le 6 janvier contre le Power d’Oshawa. Cette partie marquait également la fin de ce compact périple. Le Power, quant à lui, avait pu profiter de deux journées de congé avant ce duel. Le Jazz a tout de même su mettre de côté la fatigue et empocher un deuxième gain en quatre jours. Les choses commencent soudainement à s'éclaircir pour l'entraîneur Argentin «Nous sommes très excités encore une fois de cette deuxième victoire, ça s'en vient tranquillement, je le vois.»  

Une pause bien méritée jusqu’au 17 janvier permet présentement aux Joueurs du Jazz de soigner les blessures et régénérer les muscles. Hasbani a d'ailleurs accordé une journée de congé à ses joueurs avant de recommencer à pratiquer. Dix-neuf parties sont à l’horaire jusqu’à la fin de la saison, le 9 mars.

Organisations: Jazz de Montréal, Lightning de London, Power d’Oshawa

Lieux géographiques: Oshawa, Summerside, Île du Prince Édouard

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires